Campaign Standard - Règlement Général sur la Protection des Données

Ce document présente ce que propose Adobe Campaign Standard pour vous aider à respecter le RGPD lors de l'utilisation de notre service.

Dernière mise à jour : 19/03/2019

Présentation du RGPD

Le RGPD, qui entrera en vigueur le 25 mai 2018, est la nouvelle loi de l'Union européenne (UE) sur la protection de la vie privée. Il harmonise et modernise les exigences en matière de protection des données. Il s'applique aux clients Adobe Campaign qui détiennent des données pour des personnes résidant dans l'UE.

Outre les fonctionnalités de protection des données déjà disponibles dans Adobe Campaign (notamment la gestion du consentement, les paramètres de conservation des données et les rôles utilisateur), nous incluons, en qualité de responsable du traitement des données, d'autres fonctionnalités pour faciliter votre préparation en tant que contrôleur de données à certaines demandes RGPD.

Ce document présente l'ensemble des outils et des fonctionnalités proposés par Adobe Campaign, ainsi que les bonnes pratiques, pour respecter le RGPD lors de l'utilisation de notre service.

En savoir plus

Flux et acteurs impliqués dans le RGPD

Adobe Campaign Standard propose les fonctionnalités suivantes pour faciliter votre préparation au RGPD : Droit d'accès, Droit de suppression, Gestion du consentement, Conservation des données et Rôles utilisateurs.

Cette section présente ces fonctionnalités et fournit un exemple de cas pratique RGPD pour que vous compreniez le flux général ainsi que les différents acteurs impliqués : Titulaire de données, Contrôleur de données et Responsable du traitement des données.

En savoir plus

Droit d'accès et droit à l'oubli

Pour faciliter votre préparation au RGDP, Adobe permet désormais de gérer les demandes d'Accès et de Suppression.

Le droit d'accès est le droit pour le titulaire de données d'obtenir du contrôleur de données la confirmation que les données personnelles le concernant sont ou non traitées, et lorsqu'elles le sont, où et à quelles fins. Le contrôleur de données doit fournir gratuitement une copie des données personnelles dans un format électronique.

Egalement appelé Effacement des données, le Droit à l'oubli (demande de suppression) autorise le titulaire de données à demander au contrôleur de données d'effacer ses données personnelles, de cesser la diffusion des données et de faire cesser éventuellement le traitement des données par des tiers.

Découvrez comment créer des demandes d'Accès et de Suppression, et comment elles sont traitées par Adobe Campaign.

En savoir plus

Consentement, conservation des données et rôles

En plus des nouvelles options Droit d'accès et Droit à l'oubli, Adobe Campaign propose d'autres fonctionnalités importantes qui sont essentielles pour le RGPD :

  • Gestion du consentement : fonctionnalité d'abonnement pour la gestion des préférences.
  • Conservation des données : périodes de conservation des données pour toutes les tables de logs d'usine ; des périodes de conservation supplémentaires peuvent être configurées avec des workflows.
  • Rôles utilisateur : accès aux données géré par rôle.
En savoir plus

Des questions ? Visitez notre forum et échangez avec la communauté.

Suivez Adobe Experience Cloud sur les réseaux sociaux

Copyright © Adobe 2019

Présentation du RGPD

Close

Présentation du RGPD

Voici quelques liens pour obtenir des informations générales sur le RGPD :

Adobe Campaign sera-t-il conforme au RGPD ?

Bien que le RGPD inclue de nouvelles obligations et des exigences renforcées, les principes fondamentaux des obligations en matière de protection des données dans l'UE restent les mêmes. Un grand nombre des obligations incombant à Adobe en qualité de responsable du traitement des données sont d'ores et déjà respectées par le jeu des fonctionnalités actuellement disponibles dans Adobe Campaign. Pour faciliter votre préparation au RGPD, nous enrichissons notre produit de fonctionnalités supplémentaires. Sachez enfin que nous sommes là pour collaborer avec vous et vous apporter toute l'aide dont vous avez besoin dans votre rôle de contrôleur de données.

Quels sont les principaux termes du RGPD ?

  • titulaire de données : dans le cadre d'Adobe Experience Cloud, les titulaires de données sont les clients finaux des utilisateurs d'Adobe Campaign.

  • Contrôleur de données : dans le cadre d'Adobe Experience Cloud, les contrôleurs de données sont les clients d'Adobe. Ils possèdent et contrôlent les données qu'ils hébergent sur leurs clients (titulaires de données). Ils désignent généralement l'administrateur chargé de la protection des données ou un autre point de contact client pour les demandes RGPD. Cette personne est responsable, entre autres, d'obtenir tous les consentements nécessaires pour collecter les informations des utilisateurs finaux. Elle est également chargée de valider l'identité du titulaire de données et d'obtenir les bonnes informations auprès du titulaire de données pour les transmettre à différents prestataires, notamment Adobe Campaign. Important : il est de la responsabilité du contrôleur de données de confirmer l'identité du titulaire de données effectuant la demande et de confirmer que les données renvoyées au demandeur concernent le titulaire de données.

  • Responsable du traitement des données : Adobe est considéré comme responsable du traitement des données. Nous traitons les données en fonction des instructions et des accords que nous avons conclus avec nos clients (contrôleurs de données).

  • Consentement : signifie que le titulaire de données a donné son accord pour traiter les données personnelles le concernant. Le consentement est de la responsabilité du contrôleur de données.

  • Accès (droit d'accès) : également appelé Droit d'accès du titulaire de données, l'Accès autorise le titulaire de données à avoir accès aux informations personnelles que possède un contrôleur de données le concernant et d'obtenir des informations sur celles-ci.

  • Suppression (droit à l'oubli) : également appelé Effacement des données, la Suppression autorise le titulaire de données à demander au contrôleur de données d'effacer ses données personnelles, de cesser la diffusion des données et de faire cesser le traitement des données par des tiers.

Quelles sont les bonnes pratiques concernant le RGDP ?

Remarque : Adobe ne propose pas de conseils juridiques. Tous les clients doivent collaborer avec leur service juridique pour s'assurer que toutes les mesures nécessaires sont prises pour le respect du RGPD.

Préparation pour les demandes d'accès et de suppression des données

  • Définissez un processus pour recevoir les demandes formulées par les titulaires de données et y répondre, en désignant un point de contact en charge de la protection des données.

  • Examinez les différents types de données client stockées dans Adobe Campaign et définissez des identifiants uniques (il en faudra certainement plusieurs).

  • Définissez des règles et procédures d'authentification et de validation de l'identité des titulaires de données.

  • Penchez-vous sur la réponse adressée au titulaire de données et assurez-vous qu'elle est parfaitement compréhensible.

Obtention du consentement

  • Faites l'inventaire des points de contact utilisés pour la capture des données et actualisez-les pour garantir votre conformité avec le RGPD (tenez compte de la langue, du mécanisme d'obtention du consentement et de la conservation de l'historique de ces derniers, par exemple).

  • Vérifiez que tous les emails marketing comprennent un lien de désabonnement.

  • Evaluez la stratégie globale d'email marketing pour définir des mises en œuvre propres à chaque zone géographique.

Contrôle des données

  • Passez en revue toutes les sources de collecte et d'import des données transitant par Adobe Campaign, et documentez les champs utilisés dans le cadre de vos actions marketing.

  • Supprimez tout attribut de données non utilisé de votre base de données Adobe Campaign.

  • Utilisez les données disponibles dans Adobe Campaign aux fins pour lesquelles elles ont été collectées, et offrez aux destinataires une expérience plus personnalisée.

  • Passez en revue les autorisations d'accès aux informations et mettez-les à jour pour que les utilisateurs d'Adobe Campaign puissent exploiter uniquement les données nécessaires à l'exécution de leurs campagnes, sans accéder aux autres données.

  • Vérifiez que chaque utilisateur d'Adobe Campaign dispose des droits d'accès nécessaires pour exécuter ses tâches, mais qu'il ne dispose d'aucun autre droit pour effectuer d'autres tâches.

Comment les contrôleurs de données peuvent-ils obtenir le consentement avec un minimum d'impact sur l'expérience utilisateur ?

Lorsqu'un consentement est nécessaire pour certaines activités de marketing, celui-ci doit être actif (aucune case pré-cochée par exemple), dissocié, et peut ne pas être une condition à l'offre des services. Dans certains cas, les consentements doivent même être actualisés pour continuer à utiliser les données par la suite. Plutôt que de considérer ces obligations renforcées en matière de consentement RGPD comme un risque, les responsables marketing peuvent les adopter comme un indicateur de l'engagement et de la fidélité à la marque, ainsi que de la satisfaction et de la confiance des clients.

Comment les contrôleurs de données peuvent-ils gérer à l'avenir les consentements dans Adobe Campaign ?

Adobe Campaign contient déjà des fonctionnalités permettant de gérer les consentements à un plus grand nombre de niveaux que celui utilisé par les responsables marketing via les champs de données personnalisés ou les services. Les responsables marketing doivent consulter leur service juridique pour savoir comment procéder, puis tirer parti des fonctionnalités déjà intégrées à Adobe Campaign. Par exemple, ils peuvent étendre le modèle de données dans Adobe Campaign pour tracker non seulement les personnes qui ont donné leur accord, mais aussi la data et l'heure de l'accord et un certain type d'indicateur qui capture la portée précise du consentement.

Quelles données les contrôleurs de données peuvent-ils supprimer dans Adobe Campaign en réponse à une demande de leur client (titulaire de données) ?

Toutes les données concernant le titulaire de données seront supprimées, notamment les tables personnalisées et d'usine. En termes techniques, toutes les données associées au titulaire de données avec un lien de type integrity="own" seront supprimées. En tant que contrôleur de données, vous avez la possibilité de procéder à une personnalisation en modifiant l'intégrité des liens définis dans les schémas de données (par exemple, si vous ne supprimez pas certaines données pour une raison particulière).

Quel est l'impact sur les rapports de la suppression des logs de tracking et de diffusion ?

Dans Adobe Campaign, les rapports reposent sur des indicateurs calculés sur des données agrégées issues des logs de diffusion et de tracking. Par conséquent, la suppression des journaux ne doit pas avoir d'incidence sur les mesures affichées dans les rapports.

Que se passe-t-il lorsqu'Adobe Campaign utilise une base de données externe ?

Lorsque vous recevez une demande de suppression, vous devez vérifier, en tant que contrôleur de données, que vous supprimez de tous vos systèmes toutes les données nécessaires concernant le titulaire de données.

Est-ce qu'un titulaire de données dont les données ont été effacées d'Adobe Campaign peut donner à nouveau son accord plus tard ?

Un titulaire de données peut donner à nouveau son accord ou être ajouté comme nouveau profil après la suppression de ses données d'Adobe Campaign. Vous pouvez avoir recours à l'outil de suivi qui détaille quand la dernière suppression a eu lieu et quand le nouveau destinataire a été créé.

Adobe Campaign et le RGPD

Close

Adobe Campaign et le RGPD

Principales fonctionnalités

Voici les cinq principales fonctionnalités proposées par Adobe Campaign pour le RGPD.

  • Droit d'accès : permet au titulaire de données de recevoir une copie de ses données personnelles collectées par les contrôleurs de données, notamment les données stockées dans Adobe Campaign.

  • Droit de suppression : autorise le titulaire de données à demander la suppression de ses données personnelles collectées par les contrôleurs de données, notamment les données stockées dans Adobe Campaign.

  • Gestion du consentement : permet au titulaire de données d'accepter (ou non) le traitement de ses données personnelles.

  • Conservation des données : une période de conservation spécifique est définie pour chaque table d'Adobe Campaign, ce qui limite le stockage des données.

  • Rôles utilisateur : Adobe Campaign propose des droits d'accès pour vous permettre de gérer les utilisateurs pouvant accéder à différents types de données.

Exemple de cas pratique

Voici un exemple de cas pratique général relatif au RGPD.

Dans cet exemple, une compagnie aérienne est un client d'Adobe Campaign. Cette compagnie est le contrôleur de données et tous les clients de la compagnie aérienne sont des titulaires de données. Laura, dans ce cas spécifique, est un client de la compagnie aérienne.

Voici les différentes personnes utilisées dans cet exemple :

  • Laura est titulaire de données. Elle reçoit des messages de la part de la compagnie aérienne. Laura peut faire partie d'un programme de fidélisation, mais peut décider à tout moment qu'elle ne souhaite plus recevoir de publicité personnalisée ou de messages marketing de la part de la compagnie aérienne. Elle demandera dans ce cas à la compagnie aérienne (en fonction de sa procédure) de supprimer le numéro associé au programme de fidélisation.

  • Anne est contrôleur de données. Elle reçoit la demande de Laura, récupère les identifiants utiles requis pour identifier le titulaire de données et soumet la demande dans Adobe Campaign.

  • Adobe est responsable du traitement des données.

Voici le flux général de ce cas pratique :

  1. Le titulaire de données envoie une demande RGPD au contrôleur de données par email, par le biais du service à la clientèle ou d'un portail web.

  2. Le contrôleur de données transmet la demande RGPD à Campaign via Privacy Core Service, l'interface Campaign ou à l'aide de l'API Campaign.

  3. Campaign reçoit la demande, la traite et envoie une réponse ou une confirmation au contrôleur de données.

  4. Le contrôleur de données examine ensuite les informations et les envoie au titulaire de données.

Droit d'accès et droit à l'oubli

Close

Droit d'accès et droit à l'oubli

Adobe Campaign offre aux contrôleurs de données trois moyens d'effectuer les demandes d'accès RGPD :

  • Via l'intégration à Privacy Core Service : les demandes RGPD transmises de Privacy Core Service à toutes les solutions Experience Cloud sont automatiquement gérées par Campaign via un workflow dédié.
  • Via l'interface d'Adobe Campaign : pour chaque demande RGPD, le contrôleur de données crée une demande d'accès aux informations personnelles dans Adobe Campaign.
  • Via l'API : Adobe Campaign fournit une API REST qui permet le traitement automatique des demandes RGPD.

Prérequis

Adobe Campaign met à la disposition des contrôleurs de données des outils afin de créer et traiter des demandes RGPD pour les données stockées dans Adobe Campaign. Il incombe toutefois au contrôleur de données de gérer la relation avec le titulaire de données (email, service à la clientèle ou portail web). Il est de votre responsabilité, en tant que contrôleur de données, de vérifier l'identité du titulaire de données à l'origine de la demande et de confirmer que les données renvoyées au demandeur concernent le titulaire de données.

Espaces de nommage

Avant de créer des demandes RGPD, vous devez définir l'espace de nommage que vous utiliserez. L'espace de nommage est la clé qui sera utilisée pour identifier le titulaire de données dans la base de données Adobe Campaign. Deux espaces de nommage d'usine sont disponibles : email et téléphone mobile. Si vous avez besoin d'un autre espace de nommage (un champ personnalisé de profil, par exemple), suivez les étapes ci-dessous.

Remarque : si vous utilisez plusieurs espaces de nommage, vous devez créer une demande RGPD par espace de nommage.

  1. Cliquez sur le logo Adobe Campaign, en haut à gauche, puis sélectionnez Administration > Espaces de nommage.

  2. Dans la liste des espaces de nommage, cliquez sur Créer.

  3. Saisissez un Libellé.

  4. Si vous souhaitez utiliser un espace de nommage Identity Service existant, sélectionnez Mappage depuis Identity Namespace Service, puis un espace de nommage dans le champ Espaces de nommage Identity Service. Si vous souhaitez créer un nouvel espace de nommage dans Identity Service et l'associer dans Campaign, sélectionnez Créer et entrez un nom dans le champ Nom d'Identity Namespace. Pour en savoir plus sur les espaces de nommage Identity, reportez-vous à cette page.

  5. Un espace de nommage Identity Service est associé à un espace de nommage dans Campaign. Vous devez indiquer comment l'espace de nommage sera réconcilié dans Campaign. Sélectionnez un mapping de ciblage (destinataires, événement temps réel ou abonnements à une application). Si vous souhaitez utiliser plusieurs mappings de ciblage, vous devez créer un espace de nommage par mapping de ciblage.

  6. Sélectionnez la Clé de réconciliation. Il s'agit du champ qui sera utilisé pour identifier le titulaire de données dans la base de données Adobe Campaign.
  7. Cliquez sur Créer. Vous pouvez maintenant créer des demandes RGPD basées sur votre nouvel espace de nommage. Si vous utilisez plusieurs espaces de nommage, vous devez créer une demande RGPD par espace de nommage.

Utilisation de l'intégration à Privacy Core Service

L'intégration à Privacy Core Service vous permet d'automatiser vos demandes RGPD dans un contexte multi-solutions grâce à un seul appel API JSON. Les demandes RGPD transmises par Privacy Core Service à toutes les solutions Experience Cloud sont automatiquement traitées par Campaign via un workflow dédié.

Reportez-vous à la page https://adobe.io/apis/cloudplatform/gdpr.html pour apprendre à créer des demandes RGPD depuis Privacy Core Service.

Chaque traitement du core service RGPD est divisé en plusieurs demandes RGPD dans Campaign en fonction du nombre d'espaces de nommage utilisés (une demande correspondant à un espace de nommage). De plus, un traitement peut être exécuté sur plusieurs instances. C'est pourquoi, plusieurs fichiers sont créés pour un seul traitement. Par exemple, si une demande contient deux espaces de nommage et est exécutée sur trois instances, six fichiers sont envoyés. Soit un fichier par espace de nommage et par instance.

La syntaxe du nom de fichier est la suivante : <NomInstance>-<IdEspaceDeNommage>-<CléRéconciliation>.xml

NomInstance : nom de l'instance dans Campaign

IdEspaceDeNommage : identifiant de l'espace de nommage Identity Service utilisé

CléRéconciliation : clé de réconciliation encodée

Création d'une demande RGPD à l'aide de l'interface Campaign

Adobe Campaign permet de créer des demandes RGPD et de suivre leur évolution. Pour créer une demande RGPD, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur le logo Adobe Campaign, en haut à gauche, puis sélectionnez Administration > Outils d'accès à des informations personnelles.

  2. Cet écran affiche toutes les demandes RGPD en cours et leur statut. Le panneau de gauche permet d'effectuer une recherche par libellé, statut et type. Cliquez sur Créer pour créer une demande RGPD.

  3. Saisissez un Libellé, sélectionnez le Type de demande (Accès ou Suppression), choisissez un Espace de nommage, puis saisissez la Valeur de réconciliation. Si vous utilisez l'email comme espace de nommage, saisissez l'email du titulaire de données.

Les workflows techniques RGPD s'exécutent une fois par jour et traitent chaque nouvelle demande :

  • Demande de suppression : les données de profil stockées dans Adobe Campaign sont effacées.

  • Demande d'accès : les données de profil stockées dans Adobe Campaign sont générées au format XML et accessibles sur la gauche de l'écran de la demande d'accès.

Liste des ressources

Lors de l'exécution d'une demande d'accès ou de suppression RGPD, Adobe Campaign recherche toutes les données du titulaire de données en fonction de la Valeur de réconciliation dans toutes les ressources ayant un lien avec la ressource de profils (type own).

Voici la liste des ressources d'usine qui sont prises en compte lors de l'exécution des demandes RGPD :

  • Profils (recipient)

  • Logs de diffusion des profils (broadLogRcp)

  • Logs de tracking des profils (trackingLogRcp)

  • Logs de diffusion (Abonnements à une application) (broadLogAppSubRcp)

  • Logs de tracking (Abonnements à une application) (trackingLogAppSubRcp)

  • Abonnements à une application (appSubscriptionRcp)

  • Historique des abonnements des profils (subHistoRcp)

  • Abonnements des profils (subscriptionRcp)

  • Visiteurs (visitor)

Si vous avez créé des ressources personnalisées ayant un lien avec la ressource de profils (type own), celles-ci sont également prises en compte. Par exemple, si une ressource de transaction est liée à la ressource de profils et si une ressource de détails de transaction est liée à la ressource de transaction, elles sont toutes deux prises en compte.

Pour que cela fonctionne, vous devez sélectionner l'option La suppression de l'enregistrement cible entraîne la suppression des enregistrements référencés par le lien dans la ressource personnalisée.

  1. Cliquez sur le logo Adobe Campaign, en haut à gauche, puis sélectionnez Administration > Développement > Ressources personnalisées.
  2. Sélectionnez une ressource personnalisée qui a un lien vers la ressource profils (type own).
  3. Cliquez sur la section Liens.
  4. Pour chaque lien, cliquez sur l'icône représentant un crayon (Éditer les propriétés).
  5. Dans la section Comportement en cas de suppression/duplication, sélectionnez l'option La suppression de l'enregistrement cible entraîne la suppression des enregistrements référencés par le lien.

Attention :

si vous effectuez des demandes GDPR par lots à l'aide des workflows de suppression de profil, tenez compte des remarques suivantes :

  • La suppression de profil par le biais des workflows ne traite pas les tables filles.
  • Vous devez gérer la suppression pour toutes les tables filles.
  • Adobe recommande de créer un workflow ETL qui ajoute des lignes à supprimer dans la table d'accès GDPR et de laisser l'option Supprimer les données des demandes d'accès à des informations personnelles effectuer la suppression. Pour des raisons de performances, il est conseillé de limiter la suppression à 200 profils par jour.

Les différents statuts d'une demande

Voici les différents statuts des demandes RGPD :

  • Nouveau/Reprise en attente : en cours, le workflow n'a pas encore traité la demande.
  • Traitement/Reprise en cours : le workflow traite la demande.
  • Suppression en attente : le workflow a identifié toutes les données de profil à supprimer.
  • Suppression en cours : le workflow traite la suppression.
  • Confirmation de suppression en attente : lorsque le processus en deux étapes est activé, le workflow traite la demande d'accès. Une confirmation manuelle est requise pour effectuer la suppression. Le bouton est disponible pendant 15 jours.
  • Terminer : le traitement de la demande s'est terminé sans erreur.
  • Erreur : le workflow a rencontré une erreur. La raison apparaît dans la colonne Etat de la demande de la liste des demandes d'accès aux informations personnelles. Par exemple, le statut Erreur : données introuvables indique qu'aucune donnée du profil correspondant à la Valeur de réconciliation du titulaire de données n'a été trouvée dans la base de données.

Processus en 2 étapes

Le Processus en 2 étapes est activé par défaut. Lorsque vous créez une demande de suppression à l'aide de ce mode, Adobe Campaign effectue toujours en premier une demande d'accès. Vous pouvez ainsi vérifier les données avant de confirmer la suppression.

Pour changer ce mode, cliquez sur Editer les propriétés, en haut à droite de l'écran Demandes d'accès à des informations personnelles.

Lorsque le mode en 2 étapes est activé, la demande passe en statut Confirmation de suppression en attente. Téléchargez le fichier XML généré depuis le panneau de gauche de l'écran de demande et vérifiez les données. Pour confirmer l'effacement des données, cliquez sur le bouton Confirmer la suppression.

Utilisation de l'API Campaign

Adobe Campaign fournit une API qui permet de configurer un processus de demande RGPD automatique.

Avec l'API, le processus RGPD générale est identique à celle de l'interface. La seule différence est la création de la demande RGPD. Au lieu de créer la demande dans Adobe Campaign, un POST contenant les informations de la demande est envoyé à Campaign. Pour chaque demande, une nouvelle entrée est ajoutée dans l'écran Outils d'accès à des informations personnelles. Les workflows techniques RGPD traitent ensuite la demande, de la même manière que pour une demande ajoutée à l'aide de l'interface.

Si vous utilisez l'API pour soumettre des demandes RGPD, il est recommandé de conserver l'option Processus en 2 étapes activée pour les premières demandes de suppression, afin de tester les données renvoyées. Lorsque vos tests sont terminés, vous pouvez désactiver l'option Processus en 2 étapes afin que le processus de demande de suppression puisse s'exécuter automatiquement.

Reportez-vous à la documentation des API.

Consentement, conservation des données et rôles

Close

Consentement, conservation des données et rôles

Adobe Campaign propose d'autres fonctionnalités importantes qui peuvent être utiles pour la préparation au RGDP.

Gestion du consentement

Le consentement signifie l'accord donné par le titulaire de données pour le traitement des données personnelles le concernant. C'est le contrôleur de données qui est responsable d'obtenir le consentement nécessaire pour ce traitement. Bien qu'Adobe Campaign puisse proposer certaines fonctionnalités permettant à un client de gérer le consentement relatif au service, Adobe n'est pas responsable du consentement. Les clients doivent collaborer avec leurs services juridiques pour établir leurs propres procédures et pratiques pour tout consentement nécessaire.

Adobe Campaign a toujours intégré les fonctionnalités permettant de gérer certains aspects du consentement. Grâce à notre processus de gestion des abonnements, les clients peuvent déterminer quels destinataires ont choisi quel type d'abonnement, qu'il s'agisse de newsletters, de promotions quotidiennes ou hebdomadaires ou de tout autre type de programme marketing.

Reportez-vous à la documentation détaillée : Abonnements et Landing pages.

Conservation des données

En ce qui concerne la conservation des données, les tables de logs d'usine de Campaign possèdent des périodes de conservation prédéfinies, limitant généralement le stockage des données à 6 mois ou moins.

Vous trouverez ci-dessous les valeurs de conservation par défaut pour les tables standards. Notez que la configuration de la conservation des données est définie par les administrateurs techniques Adobe au cours du déploiement et que les valeurs peuvent varier selon les besoins du client.

  • Tracking consolidé : 6 mois

  • Logs de diffusion : 6 mois

  • Logs de tracking : 6 mois

  • Evénements : 1 mois

  • Statistiques du traitement des événements : 6 mois

  • Evénements historisés : 6 mois

  • Entités temporaires : 7 jours

  • Evénements Pipeline ignorés : 1 mois

  • Alertes de diffusion : 1 mois

  • Audits des exports : 6 mois

Tout comme pour la suppression, il est possible de configurer des périodes de conservation des données pour les tables personnalisées en utilisant les fonctionnalité d'usine des workflows.

Pour en savoir plus sur la conservation des données ou pour définir des périodes de conservation pour des tables personnalisées, contactez les consultants ou les administrateurs techniques Adobe.

Rôles utilisateur

Adobe Campaign permet de définir des droits d'accès via différents rôles prédéfinis ou personnalisés. Vous pouvez ainsi gérer quelle personne au sein de votre entreprise peut accéder à différents types de données. Par exemple, plusieurs responsables marketing peuvent couvrir des secteurs géographiques différents en n'ayant accès qu'aux données de leur secteur. De même, cette fonctionnalité permet de configurer des fonctions différentes pour chaque utilisateur (limitation des personnes pouvant envoyer des diffusions ou personnes autorisées à modifier ou exporter des données, ce qui est davantage pertinent pour le RGPD).

Consultez la documentation détaillée.